Colloque 2019

Le lieu…

Nationaal Museum van de Speelkaart

Le Nationaal Museum van de Speelkaart (Musée national de la carte à jouer) a été créé en 1969 à Turnhout (Belgique), un centre majeur de fabrication de cartes à jouer. Il est situé dans un grand bâtiment industriel dont la majeure partie a été construite en 1926 par la firme Mesmaekers pour abriter ses activités d’imprimerie et de fabrication de cartes à jouer, alors en pleine expansion. Les bâtiments historiques ont été entièrement rénovés en 1998-2003 et une extension a été ajoutée pour accueillir la machine à vapeur historique du musée.

Le musée possède la plus grande collection de cartes à jouer en provenance de Turnhout et des Pays-Bas historiques. Bien que les pièces originales les plus anciennes datent du début du XVIe siècle, l’accent est mis sur l’ère industrielle (du XVIIIe siècle à nos jours), période au cours de laquelle les fabricants de cartes à jouer installés à Turnhout ont établi leur réputation. La plupart de leurs jeux de cartes étant destinés à l’exportation, le musée propose désormais des objets du monde entier.

Installé dans une ville d’imprimeurs, il n’est pas surprenant que le Musée accorde une attention particulière à la technologie. Sa collection permanente comprend une large gamme de presses à imprimer authentiques et d’autres machines utilisées pour la reproduction et l’impression d’images, et comprend même un moteur à vapeur aussi unique que gigantesque. Des imprimeurs mettent en route les machines à des jours fixes chaque mois afin de démontrer le processus d’impression dans son ensemble. Les explications sont données en néerlandais.

La dernière extension du musée est un tout nouveau département de l’exposition permanente composée de deux galeries: le 5 of Hearts et la Room of the Future.

5 of heartsLa section 5 of Hearts donne un aperçu de l’histoire des cartes à jouer et de la manière dont elles ont été utilisées de la fin du moyen âge à nos jours à travers cinq thèmes:

  • The Devil’s picture book traite des effets secondaires désagréables des jeux de cartes: querelles, fraude, blasphème, meurtre et homicide involontaire. Mais alors l’Eglise intervient.
  • Learning and pleasure montrent comment les artistes utilisent les cartes comme source d’inspiration et comment les cartes à jouer permettent d’éduquer les gens et de diffuser des messages satiriques.
  • La liberté ou la mort nous ramène à la Révolution française. Le roi est envoyé à la guillotine et disparaît ainsi des jeux de cartes. Au moins pour un moment. L’Europe est en proie à des guerres. Les diseuses de bonne aventure exploitent ces temps instables et utilisent des cartes à jouer pour dire la fortune des gens.
  • Au XIXe siècle, les «romantiques» et les «victoriens» jouent aux cartes avec la famille. Cependant, tous les jeux ne sont pas aussi innocents.
  • Le cinquième et dernier thème fait un zoom sur le dos de la carte à jouer, qui sert notamment à la publicité.

La Room of the Future (chambre du futur). Ceux qui veulent de l’action après toutes les histoires d’intrigues dans 5 of Hearts auront beaucoup d’options dans la salle du futur. Cette salle a été développée en coopération avec Cartamundi, l’un des principaux fabricants mondiaux de cartes à jouer et de jeux de société. Les visiteurs peuvent tester les applications de cartes à jouer, participer à un quiz numérique, jouer à un jeu de mémoire, consulter un nuage chronologique interactif et s’habiller pour réaliser des selfies les plus originaux. Les cartes à jouer ont non seulement un passé fascinant, mais aussi un bel avenir!

Contact

Musée de la carte à jouer
Druivenstraat 18
2300 Turnhout, Belgique
+ 32 14 41 56 21

museum.speelkaart@turnhout.be

Heures d’ouverture